La Route pour Rouen in English

  


 

Nous avions passé un séjour très agréable à Charentenay, en Bourgogne. Quand nous sommes partis, Robert nous a donné des conseils de prudence au sujet de la circulation à Paris en utilisant le Périphérique.

J'ai trouvé le périphérique sans difficulté mais malheureusement, quand je me suis trouvé entre des camions hauts, j’ai manqué la sortie pour Rouen. in English

  

 

J’ai dit : « Ce n'est pas important. Je prendrai la prochaine sortie et reviendrai ».

Bientôt nous avions perdu notre chemin. Nous avons découvert alors que les piétons ne pourraient pas nous aider; soit ils étaient perdus, soit ils n'avaient pas compris le système des sens uniques.

Audrey a dit : « nous avons besoin de chercher des automobilistes». in English

  

 

Nous étions maintenant sur le bord du Bois de Boulogne. Elle a dit « Arrête-toi ici ! Voilà un homme qui se tient près de sa camionnette. Il saura nous indiquer la route.»

J'ai garé la voiture et suis descendu. L'homme avait disparu mais il y avait une femme sur le siège passager, du côté du trottoir. in English

  

 

Elle a abaissé la vitre. Elle avait l’air obligeante. Le véhicule était un Monospace.

Les fenêtres arrières étaient noires et il était décoré avec des morceaux de tissu coloré.

J'ai supposé qu'il allait à un mariage ou à une fête. in English

  

 

«Bonjour Madame. »

«Bonjour Monsieur. »

«Je suis Anglais.»

«Pas de problème !»

«Pouvez-vous m’aider s’il vous plaît ?»

«Oui, bien sûr ! »

«Pourriez-vous m’indiquer la route pour Rouen ?» in English

  

 

La dame avait l’air gênée. Elle a commencé à parler aux gens à l’arrière du véhicule, derrière les rideaux. Alors elle et une autre femme ont décidé de changer de place.

J’ai pensé que peut-être l'autre femme était la conductrice et connaîtrait la route?

Mais quand la première femme s'est levée pour changer de place, j'ai vu qu'elle était nue de la taille jusqu'aux pieds à part les bas noirs exotiques. in English

  

 

Puisque je suis Britannique j'ai répondu d'une façon digne et j’ai essayé de ne pas montrer ma surprise !

Parmi les milliers de véhicules automobiles Parisiens, nous avions choisi un bordel ambulant !

La deuxième dame était entièrement habillée et m'a donné les indications très courtoisement, avec une expression amusée. in English

  

 

Pendant ce temps l’homme qu'Audrey avait pris pour le conducteur et qui était évidemment un client, était à l’arrière du véhicule en train de recevoir des informations routières.

Quand je suis retourné à la voiture et j’ai expliqué ce qui était arrivé, Audrey a dit «Nous voulions seulement la route de Rouen pas la route de la perdition !» in English

 

 

To seem = Avoir l’air

To change places = Changer de place

One way system = Système à sens unique.

 
Original stories written by Bernard Mouzer ©2009. Review and audio tracks by Patrick Buda
 

And now listen to the whole story audio at normal speed : 

  

 If you experience difficulties with the sound file, you may download the related MP3 file by clicking here 

                                                                        next story here

 
 
The Road to Rouen
We had spent a very pleasant stay at Charentenay, in Burgundy. When we left, Robert gave us a few words of warning on the subject of traffic in Paris in using the Ring Road. I found the Ring Road without difficulty but unfortunately, when I found myself between high sided lorries, I missed the exit for Rouen.
I said, 'It doesn't matter. I will take the next exit and come back.' Soon we had lost our way. We then discovered that the pedestrians could not help us; either they were lost or they didn't understand the one way system. Audrey said, 'we need to look for drivers.'
We were now on the edge of the Bois de Boulogne. She said, 'Stop here! There you are, a man standing by his van. He will know how to show us the way.' I parked the car and I got out. The man had disappeared but there was a woman in the passenger seat, alongside the pavement.
She lowered the window. She seemed obliging. The vehicle was a people carrier. The rear windows were black and it was decorated with pieces of coloured material. I assumed that it was going to a wedding or to a party.
'Hello Madame.''Good Day Sir.''I am English.''No problem.''Can you help me please?''Yes of course!''Could you show me the road for Rouen?'
The woman seemed confused. She started to talk to the people in the back of the vehicle, behind the curtains. Then she and another woman decided to change places. I thought that perhaps the other woman was the driver and would know the way? But when the first woman got up in order to change places, I saw that she was naked from the waist to her feet, apart from exotic black stockings.
Since I am British I responded in a dignified way and I tried not to show my surprise! Among the thousands of Parisian motor vehicles, we had chosen a mobile brothel ! The second woman was fully dressed and gave me directions very courteously, with an amused expression.
During this time the man who Audrey had taken for the driver and who was evidently a client, was in the back of the vehicle in the process of receiving route information. When I returned to the car and I explained what had happened, Audrey said, 'We only wanted the route to Rouen not the road to ruin!'